+241 01 77 55 63 / +241 07 77 85 02

Le Gabon en Bref

Histoire, Géographie, Monnaie, Vaccins…

HISTOIRE DU GABON

Les premières traces d’occupation humaine au Gabon remontent à 400 000 ans.

Les premiers habitants du GabonPygmées puis peuples bantous, ne sont connus que par transmission orale de l’information.

Avec l’arrivée des navigateurs portugais, au xve siècle, on commence à disposer de témoignages écrits sur les populations côtières. Pendant trois siècles, la vie du Pongo fut rythmée par la traite des esclaves entre tribus côtières et marchands européens (Portugais et Hollandais, notamment).

Au xixe siècle, la France occupa progressivement le pays, à partir de l’estuaire du Komo et de l’embouchure de l’Ogooué, grâce à l’action d’explorateurs tels que Victor de CompiègneAlfred MarchePierre Savorgnan de Brazza.

Le Gabon fut une colonie de l’Afrique-Équatoriale française jusqu’à son indépendance en 1960. De 1967 à 2009, il est dirigé par un même président, Omar Bongo. En 2009, lui succéda Ali Bongo Ondimba l’actuel  Président.

LA GEOGRAPHIE

Situé en Afrique centrale, à hauteur de l’équateur, le Gabon est, au nord, frontalier de la Guinée équatoriale et du Cameroun, et à l’est et au sud, frontalier de la République du Congo. L’ouest est baigné par l’océan Atlantique, au sud du golfe de Guinée. Son extrémité la plus occidentale est le cap Lopez, pointe extrême de l’île Mandji, qui marque la limite sud du golfe du Biafra.

Le relief du Gabon est constitué d’une plaine côtière basse, de montagnes  à l’intérieur du pays et de savanes à l’est et au sud.

Selon les estimations, 80 à 85 % du pays sont recouverts par la forêt. Son sous-sol est riche en minéraux et en pétrole.

LA MONNAIE

La monnaie du Gabon est le franc CFA

Six États d’Afrique Centrale : le Cameroun, la République Centrafricaine,  la République Démocratique du Congo, le Gabon, la Guinée Équatoriale et le Tchad, formant la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), dont l’institut d’émission est la Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC).

Conversion taux de change :

Franc CFA d’Afrique Centrale (XAF) : 100 FCFA = environ 0.15 euros 1 euro = 655.96 FCFA

LES VACCINS

Les vaccinations obligatoires avant le départ

Fièvre jaune : existe dans ce pays. Attention, il s’agit d’une maladie mortelle ! Il faut être vacciné quelle que soit la forme de votre séjour et les obligations administratives. Prévoyez 1 injection au moins 10 jours avant le départ (centre de vaccination international).

 

Les vaccinations recommandées avant le départ 

  • Diphtérie
  • Tétanos
  • Poliomyélite
  • Typhoïde
  • Hépatites virales A et B
  • Rage (circuit « aventureux »)
  • Méningite à méningocoques

LES RISQUES POUR LE VOYAGEUR

La Malaria (paludisme)

Ce pays est classé en zone 3 d’impaludation. Prévoir une chimioprophylaxie (consulter un médecin). Médicament conseillé : méfloquine.

 

Risques liés à l’environnement et au comportement des voyageurs

  • Maladies sexuellement transmissibles (infection par le VIH, hépatite virale B…)
  • Tétanos
  • Bilharziose (bain en eau douce, chaude et stagnante)
  • Ankylostomiase et anguillulose (pieds nus)
  • Leptospirose (en eau douce)
  • Histoplasmose (inhalation de spores)
  • Hépatite virale B: par contact sexuel ou utilisation de matériel de soins contaminé

 

Risques liés aux insectes et aux animaux

  • Trypanosomiase(parasitose proche de la maladie du sommeil, transmise par des piqûres de mouches Tsé-Tsé) : plusieurs cas ont été rapportés dans cette région. La prévention est la même que celle du paludisme (vêtements clairs, éviter le bleu qui attire ces mouches, répulsifs sur les vêtements et les zones de peau découverte). Toute personne ayant séjourné dans ce pays et présentant des troubles, notamment des lésions cutanées et/ou de la fièvre, doit consulter rapidement un médecin.
  • Paludisme (moustiques)
  • Arbovirose (syndrome dengue-like, fièvres hémorragiques)
  • Loase (chrysops)
  • Fièvre jaune (moustiques)
  • Rickettsiose (fièvre boutonneuse méditerranéenne)
  • Borreliose (fièvre récurrente à tiques)
  • Rage (chiens, tous animaux sauvages)
  • Envenimations (piqûre ou morsure d’animaux venimeux)
  • Onchocercose (simulie)
  • Filariose lymphatique (moustiques)
  • Dirofilarioses
  • Chikungunya

 

Risques liés aux aliments et aux boissons

  • Poliomyélite
  • Diarrhée du voyageur
  • Typhoïde
  • Salmonellose
  • Hépatite virale A
  • Hépatite virale E
  • Amibiase
  • Giardiase
  • Shigellose
  • Ascaridiose
  • Tæniasis
  • Dracunculose
  • Taxi-infection alimentaire collective
  • Trichinose

 

Les recommandations particulières

Attention aux conséquences liées à l’exposition au soleil et à la chaleur, surtout pour les enfants et les personnes âgées. Des précautions sont nécessaires (photoprotecteurs, suppression de tous les médicaments photosensibilisants).

Les maladies transmises par l’eau et les aliments sont fréquentes. Les maladies transmises par les arthropodes sont très répandues, même en zone urbaine. Une protection contre les moustiques est impérative.

Hotel Méridien Re-Ndama / Libreville-GABON

Téléphone : +241 01 77 55 63 / +241 07 77 85 02

Mail : contact@ufegabon.fr

Accueil physique: Lundi – Vendredi 8h30 – 12h30 et  Mercredi de 14h30 à 18h30